• Promo !
  • -45,00 €
KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
  • KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL
KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL

KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL

244,00 €
199,00 € Économisez 45,00 €
TTC

TRAIN LIONEL - LAMPE AUTOMATE KNG AMERICA

Lampe King America avec Train Lionel animé

Lampe vintage importée directement des USA !

Livrée avec sa boite d'origine.

Personnalisation ou Dédicace

N'oubliez pas de cliquer sur "Enregistrer" pour pouvoir ajouter votre produit personnalisé au panier. Si vous désirez modifier le message, il vous suffit de supprimer le produit personnalisé du panier et écrire le nouveau message.
  • 250 caractères max
Quantité
Derniers articles en stock

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
account_circleEnvoyer à un ami
KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL

KNG AMERICA - LAMPE AUTOMATE - TRAIN LIONEL

TRAIN LIONEL - LAMPE AUTOMATE KNG AMERICA

Lampe King America avec Train Lionel animé

Lampe vintage importée directement des USA !

Livrée avec sa boite d'origine.

J'accepte les conditions  

LAMPE KNG AMERICA - TRAIN LIONEL - LAMPE AUTOMATE

Magnifique lampe vintage de collection.

Cette lampe avec train Lionel est composée de :
- Socle avec interrupteur marche/arrêt du train Lionel quand on allume la lampe.
- Train Lionel détaillé avec tout le mécanisme animé et fonctionnel
- Chapeau de lampe dans le style Tiffany très stylé.

Cette lampe d'époque est à l'état neuf livrée avec :
- Sa boîte d'origine
- Ampoule LED fonctionnant aussi bien en 110 et 220 V
- Convertisseur 220 V => 110 V

Quand vous recevrez cette lampe, vous n'aurez qu'à la brancher et regarder le train Lionel fonctionner et activer son avertisseur sonore...

;-)


TRAIN LIONEL, un peu d'histoire...


1900 : Train Lionel - débuts

Le jeune inventeur Joshua Lionel Cowen n'a pas été le premier à fabriquer des trains jouets.
Mais ses talents d'ingénieur et de vendeur placent bientôt Lionel devant ses concurrents.
Cowen a conçu son premier train, l'Electric Express, non pas comme un jouet, mais comme un présentoir accrocheur pour les magasins de jouets.
Aux débuts de Lionel, les Américains étaient captivés par les chemins de fer et impressionnés par l'électricité, encore rare dans de nombreux foyers.
Les premiers trains de Lionel étaient alimentés par des batteries à cellules humides (remplies d'acide !), bientôt remplacées par le transformateur électrique de 110 volts.
En 1906, avec l'introduction de chenilles pré-assemblées et d'une sélection de moteurs et de voitures, le Lionel que nous connaissons aujourd'hui prenait déjà forme.


Années 1910 : Train Lionel - Rassembler la vapeur

La décennie entre 1910 et 1919 a vu les ventes de Lionel multiplier par 15.
Cela résultait d'une économie florissante, de la croissance de l'énergie électrique, de la production de défense de la Première Guerre mondiale et de la fin des importations allemandes de jouets.

Les temps changeants ont été reflétés par "Racing Automobiles" et un train de voyageurs avec éclairage interne, le retrait du pittoresque chariot "Pay-As-You-Go" et l'introduction d'un train de guerre avec des canons.
Une piste de calibre O plus petite et moins chère a fait ses débuts (et est utilisée par Lionel à ce jour).

Bien que l'entreprise soit devenue une société, la tradition familiale s'est poursuivie, le fils de Cowen, Lawrence ("The Happy Lionel Boy") ornant les catalogues, les emballages et le matériel de vente.


Années 1920 : Train Lionel - rugir devant

Après une brève récession, Lionel entre dans une ère de croissance sans précédent.
Les gens voulaient oublier la guerre et s'adonner aux plaisirs de la vie - et plus d'entre eux pouvaient s'offrir des luxes comme des petits trains, grâce au crédit facile.
Cowen était parmi les meilleurs praticiens de la publicité moderne.
Les publicités de Lionel sont apparues à l'échelle nationale dans des journaux, des magazines pour garçons et des publications «adultes» comme The Saturday Evening Post.

Cowen a obtenu des approbations de célébrités et a même lancé une émission de radio Lionel.
Des slogans tels que « Lionel : le chemin de fer père et fils » et « Suffisamment réel pour qu'un homme puisse en profiter - suffisamment simple pour qu'un garçon puisse l'utiliser » ont été les premiers parmi de nombreux autres à proposer des thèmes familiaux.
Pendant ce temps, les catalogues fabuleusement illustrés de Lionel sont devenus les "livres de souhaits" chéris des enfants.
Les produits qu'ils ont représentés - comme le moteur électrique n° 402, le pont Hellgate et la centrale électrique n° 840 - sont devenus de plus en plus élaborés.
Les accessoires de travail - y compris les barrières de passage, les clignotants d'autoroute et les cloches d'avertissement de trafic - sont devenus de plus en plus réalistes.
Ce fut un âge d'or pour Lionel, mais comme les années folles, cela ne durera pas.


Années 1930 : Train Lionel - après le crash

Pendant la Grande Dépression, les ventes et les bénéfices de Lionel se sont effondrés, et 1931 a été sa première année dans le rouge. Ironiquement, alors que les temps devenaient plus difficiles, l'entreprise a présenté sa plus grande locomotive à vapeur à voie standard, la n ° 400E, dont le prix de 42,50 $ était au-delà des moyens de la plupart des familles.
En 1934, des difficultés financières conduisent Lionel à une mise sous séquestre judiciaire pour éviter la faillite.

Cette année-là, la fortune de l'entreprise a été stimulée par le lancement de la très populaire voiture à bras Mickey et Minnie, un jouet à remonter à 1 $.
Pendant ce temps, la rationalisation faisait fureur sur les chemins de fer américains, et Lionel a emboîté le pas avec ses propres modèles, comme l'Union Pacific, le Hiawatha et le Flying Yankee.
Lionel a de nouveau montré des bénéfices en 1935 et la mise sous séquestre a été levée.
Le No. 700E New York Central Hudson, avec ses détails précis, a séduit les amateurs adultes.
Il a également marqué l'ascendant de la jauge O abordable sur la jauge standard plus chère, qui a été abandonnée en 1939.


Les années 1940 : Train Lionel - guerre, paix et prospérité

Lionel a bénéficié financièrement de la production de défense pendant la Seconde Guerre mondiale, mais la production de trains miniatures a été suspendue.
Ainsi, les garçons (et leurs pères) ont été encouragés à "planifier votre chemin de fer d'après-guerre" dans le magazine Model Builder et le Railroad Planning Book de Lionel.
Les ingénieurs de Lionel étaient également occupés et, en 1946, la société a dévoilé une gamme étonnante de produits phares.
Celles-ci comprenaient des locomotives avec une véritable fumée soufflante (comme la toute nouvelle turbine à vapeur Pennsylvania S-2), un système d'attelage télécommandé et un château d'eau réaliste avec un bec mobile.

Les offres de Lionel, dont beaucoup étaient conçues pour correspondre aux chemins de fer réels, reflétaient la nouvelle histoire d'amour de l'Amérique avec les trains. Et le baby-boom d'après-guerre ne faisait que commencer...


Années 1950 : Train Lionel - Halcyon Days

Lionel était à son apogée au début des années 1950, avec des bénéfices records et certains de ses meilleurs produits.
Ses catalogues de l'époque étaient des stupéfiants absolus.
Malheureusement, Lionel vendait beaucoup plus de locomotives et de matériel roulant qu'il n'en existait sur les vrais chemins de fer, rapidement submergés par la concurrence des autoroutes et des compagnies aériennes.

Lionel avait en fait sa propre émission de télévision, mais le nouveau média a rapidement hypnotisé l'Amérique et l'intérêt pour les trains miniatures a diminué.
Les produits Lionel de cette période comprenaient une caméra stéréo, le train Lady Lionel aux couleurs pastel et des trains aux thèmes de l'ère spatiale et de la guerre froide.
Le "chemin de fer père et fils" de Joshua Lionel Cowen et Lawrence Cowen a pris fin en 1959, lorsqu'ils ont vendu leur intérêt pour Lionel à un parent éloigné Roy Cohn.


Les années 1960 : Train Lionel - la fin d'une époque

Lionel dans les années 1960 était une entreprise qui avait perdu son fondateur et ses repères.
L'Amérique était en plein bouleversement social et l'image idéalisée du chemin de fer de Lionel ne correspondait plus.
Dans un effort vain de diversification, l'entreprise a introduit des voitures à sous, des kits scientifiques et même des phonographes.
Malgré plusieurs couvertures créatives, les catalogues de Lionel présentent bientôt des clichés de produits sans intérêt, dénués de tout romantisme.

Joshua Lionel Cowen est décédé en 1965 à l'âge de 88 ans.
Une autre légende américaine, la vénérable Twentieth Century Limited, a fait sa dernière course en 1967.
Cette même année, Lionel a déposé son bilan.
La société a autorisé sa fabrication de trains électriques au conglomérat de céréales pour petit-déjeuner General Mills en 1969.


Années 1970 : Train Lionel - nouveaux départs

Dans les années 1970, ce qui restait de la Lionel Corporation d'origine était une société holding spécialisée dans les magasins de jouets.
Il avait loué le nom Lionel à General Mills, basé à Minneapolis, qui avait acheté d'autres sociétés de jouets comme Parker Brothers, Kenner et MPC.
En 1973, Lionel a été intégré à Fundimensions, filiale de General Mills, qui a perpétué la tradition de Lionel avec de nombreux trains qui ont égalé ou amélioré les originaux.

L'un des moments forts de la décennie a été The Mickey Mouse Express - un succès instantané et un objet de collection prisé, qui a ravivé une association avec Disney datant de 1934.
Avec le slogan Fundimensions, "Pas juste un jouet, une tradition", Lionel semblait revenir en piste.


Années 1980 : Train Lionel - avancer

En 1980, Fundimensions a célébré le centième anniversaire autoproclamé de Joshua Lionel Cowen (il est en fait né en 1877) avec sept wagons couverts commémoratifs.
Puis en 1982, General Mills a choqué les employés de Lionel en décidant de délocaliser la production au Mexique.
Le déménagement a été désastreux et la production est revenue au Michigan en 1984.
Cette année-là, Lionel a recréé sa plus grande locomotive à vapeur, la n ° 773 Hudson, sous le nom de n ° 783.

En 1985, General Mills a vendu ses divisions de jouets, Lionel étant absorbé par Kenner-Parker.
En 1986, Richard Kughn, promoteur immobilier basé à Detroit et passionné de chemin de fer, a acheté la marque et a créé Lionel Trains.
En 1989, Lionel a déployé RailSounds™, annonçant une ère de réalisme audio high-tech et claironnant de meilleures choses à venir.


Années 1990 : Train Lionel - Construire l'avenir

Un Lionel revigoré démarre les années 1990 avec la réédition de la mythique locomotive n°700E.
En 1992, Richard Kughn et le musicien rock Neil Young, passionné de modélisme ferroviaire, ont créé Liontech, chargé de développer de nouveaux systèmes exclusifs de contrôle et de sonorisation de trains miniatures. RailSounds II™ de Liontech a fait ses débuts en 1994 sur le Santa Fe Mikado. Ce tout nouveau système numérique a capturé les sons réels d'un Mikado réel et a propulsé Lionel à l'avant-garde de la technologie des trains miniatures.

Le système de contrôle TrainMaster®, qui peut commander n'importe quelle locomotive via une télécommande sans fil, a également fait ses débuts en 1994. Richard Kughn a vendu Lionel en 1995.
En 1996, Lionel a publié son premier catalogue entièrement illustré en plus de 30 ans.
Le Lionel Century Club, annoncé en 1997, était le premier événement de la célébration continue du centenaire de l'entreprise.


Années 2000 : Train Lionel - un nouveau millénaire

Alors que Lionel accueillait le 21e siècle avec le reste du monde, la société de trains miniatures a célébré son centenaire en grand - un signe d'autres grandes choses à suivre au cours des 10 prochaines années.
Pour commémorer cet anniversaire spécial, Lionel a produit un 700 E J-1E Hudson spécial qui comprenait du platine et du placage d'or 24 carats.
En 2004, Lionel et Warner Bros. se sont associés pour sortir les trains The Polar Express™, inspirés du film populaire du même nom.
Le Polar Express s'est rapidement imposé comme l'un des best-sellers de Lionel.
Pour les modélistes ferroviaires les plus sérieux, Lionel a présenté les populaires Legacy® et Vision Line en 2008 et 2009, respectivement.


Années 2010 : Train Lionel - regarder vers l'avenir

Alors que Lionel regarde vers l'avenir, il s'efforce d'enflammer l'imagination et le cœur des enfants et des adultes d'aujourd'hui grâce à un succès continu avec des produits de marque et sous licence, une présence accrue dans l'espace numérique et en reprenant sa place légitime "sous l'arbre".
Grâce à des partenariats avec des marques toujours vertes telles que NASCAR, Warner Bros., Crayola, Coca-Cola, John Deere et bien d'autres, Lionel s'est aligné pour un succès garanti pendant de nombreuses années à venir.
Avec des produits innovants tels que le LCS®, iCab, Battle Trains®, Lionel Tracks et un Lionel.com remanié et plus convivial, l'entreprise de 115 ans s'est assurée de rester à la pointe de la technologie.
Le nom Lionel a toujours été synonyme de Noël et d'un train sous chaque arbre de Noël, et maintenant plus que jamais, l'entreprise s'assure d'être un acteur majeur dans tous les projets de vacances.
Pour Lionel, l'avenir est en effet radieux.

a21_LA_690_LAMPE-KING-AMERICA-MUSTANG-SHELBY-GT-500
1 Article
2022-08-19

Fiche technique

Largeur de l'article :
30 cm
Hauteur de l'article :
35 cm
Profondeur de l'article :
15 cm
Poids de l'article :
1,3 kg
Info :
Collector
Rare
Vintage

Vous aimerez aussi

TEXACO - LAMPE LED NEON

TEXACO - LAMPE LED NEON

Prix 97,00 €
KNG AMERICA - LAMPE HARLEY DAVIDSON - Heritage Softail

KNG AMERICA - LAMPE HARLEY...

Prix de base 335,00 € -15% Prix 284,75 €
1 Review(s) 
  • Promo !
  • -15%
AVION GRUMMAN GOOSE - 1940- Amphibian ROUGE - Wings of Texaco

AVION GRUMMAN GOOSE - 1940-...

Prix de base 115,00 € -15% Prix 97,75 €
  • Promo !
  • -15%
WINGS TEXACO - Gooney Bird - Douglas DC-3C

WINGS TEXACO - Gooney Bird...

Prix 176,40 €
  • Promo !
LAMPE KNG AMERICA - MUSTANG SHELBY GT 500

LAMPE KNG AMERICA - MUSTANG...

Prix de base 395,00 € -45,00 € Prix 350,00 €
  • Promo !
  • -45,00 €
LAMPE KNG AMERICA - BIRDY - Golf

LAMPE KNG AMERICA - BIRDY -...

Prix de base 342,00 € -45,00 € Prix 297,00 €
  • Exclusivité web !
  • Promo !
  • -45,00 €

Guide d'achat - Aide à l'achat

Vous trouverez ci-dessous des ressources indispensables pour vous accompagner dans le choix de vos articles

Je donne mon avis sur ce produit